Rechercher

Jeudi 20 novembre 2014 4 20 /11 /Nov /2014 20:25

20141011 094941 LLS2(...)

Il commence à mettre en place sa routine. Le règlement stipule que, chaque dimanche, il doit hisser le pavillon, ce qu'il ne manque jamais de faire, dès le réveil. Il procède de même chaque fois qu'un "navire de guerre", comme le règlementle stipule encore, croise au large de l'île. Tom connaît des gardiens de phare qui jurent dans leur barbe devant cette contrainte, mais il éprouve un certain bien-être à se conformer à cet ordre. C'est un luxe que de faire quelque chose qui n'a pas d'utilité pratique : le luxe de la civilisation.

(...)

Publié dans : Lectures - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 20 novembre 2014 4 20 /11 /Nov /2014 06:30

(...)

Il prit une plume et nota dans le grand livre de bord relié de cuir : "Ai allumé à 17h09. Vent nord/ nord-est 15 noeuds. Temps couvert, orageux. Mer à 6." Il ajouta ensuite ses initiales "T.S." Son écriture allait reprendre l'histoire là où Whittnish l'avait laissée quelques heures plus tôt, et Docherty avant lui - il faisait maintenant partie de cette chaîne ininterrompue des gardiens de la lumière.

(...)

 

Mon journal s'appelle désormais livre de bord - même s'il n'est pas relié de cuir.

Un métier qui résonne avec celle que je suis tout au fond.

Publié dans : Lectures - Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 19 novembre 2014 3 19 /11 /Nov /2014 13:14

http://cdn1-new-europe1.ladmedia.fr/var/europe1/storage/images/media/photos/divertissement/culture/hokusai-1280x640/34555591-1-fre-FR/Hokusai-1280X640.jpg

 

 

(...) Pour la première fois, il prit la mesure de ce qu'il avait sous les yeux. A deux cents mètres au-dessus du niveau de la mer, il était fasciné par la chute vers cet océan qui venait s'écraser contre la falaise en contrebas. L'eau jaillissait telle de la peinture blanche, aussi épaisse que du lait, et l'écume disparaissait parfois assez longtemps pour révéler l'immensité d'une sous couche d'un bleu profond. (...)

 

J'étais allongée près de lui, à regarder jouer les couleurs et les textures, dans un silence fracassant.

Publié dans : Lectures - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 11 novembre 2014 2 11 /11 /Nov /2014 10:58

P1030577bAlterner sans réfléchir, après maints essais. C'est le temps de l'insatisfaction et de l'éparpillement - l'un me conduisant à l'autre...

 

 

[Kogarashi, un fil Noro de soie et de laine - aig 6 - 30 mailles]

Publié dans : Du fil et des aiguilles - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 29 octobre 2014 3 29 /10 /Oct /2014 20:23

2014-10-17 17.57.32bUn jour, je considèrerai mes activités personnelles comme étant au moins aussi importantes que mon activité professionnelle.

 

J'en ai pris la décision, ce soir, après un retard à mon engagement du mercredi soir.

 

[Venise - 17 octobre 2014]

Publié dans : Un autre pan de ma vie - Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 3 octobre 2014 5 03 /10 /Oct /2014 21:16

P1030560b 

Par terre les morceaux de verre, les canettes ou bouteilles vides, quelques feuilles mortes. Autour de moi la lumière qui m'enveloppe. 

Publié dans : Notes from my red bike - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 27 septembre 2014 6 27 /09 /Sep /2014 21:13

Un seul jour à rouler, et de fortes envies de sucre en cette fin de semaine, que j'ai écoutées - mais pas comprises.

2014-09-27 17.56.03

Publié dans : Notes from my red bike - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 27 septembre 2014 6 27 /09 /Sep /2014 17:04

Un des piliers de l'amour, c'est l'admiration.

1h14 et 34 sec.

Les années passent et elle grandit.

P1090860

[Tempelhof, Berlin - Sept. 2013]

Publié dans : Bonheur du jour - Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 25 septembre 2014 4 25 /09 /Sep /2014 21:50

J'étais allongée sur le tapis, hier, et avant que la séance ne débute je laissais mon corps se poser, se déposer, et mes pensées vagabonder. Inévitablement elles ont visité le registre de mes talents, sujet de préoccupation - pas très récent - ravivé après avoir participé mardi à une extraordinaire conférence de P. Gabilliet.

Alors mes talents je les cherche sous la couche de compétences que je me connais et que l'on me reconnaît, sous les qualificatifs ou les défauts, je cherche mais comme c'est dur de m'en reconnaître. Quels sont-ils, ces talents que je perçois et reconnais si aisément aux autres, de C. la dessinatrice à V. la réflexologue, de C. la conteuse à J. l'écrivaine organisatrice de balades... ? Mes pensées poursuivent leur dédale et sortent du labyrinthe : et si mes talents étaient mes compétences, appliquées à un autre domaine ?

161

[Sa Pa, Vietnam - Juillet 2008]

Publié dans : Un autre pan de ma vie - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 22 septembre 2014 1 22 /09 /Sep /2014 21:34

P1030545

Les grands moments de la vie de parents. Trois jours un peu hors du temps, dans l'enchaînement précis des étapes de son installation. Accompagner, être présent, se questionner sur les années passées, s'interroger sur celles à venir. Ouvrir des portes pour qu'elle avance dans la direction qu'elle choisit. Et ne voir que son sourire qui lui mange tout le visage.

Publié dans : Les petites choses - Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés