Rechercher

Samedi 26 juillet 2014 6 26 /07 /Juil /2014 07:13

2014-07-25 20.52.55

 

[Lyon - Montée de la Grande Côte, 25 juillet]

Publié dans : Lyon - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 25 juillet 2014 5 25 /07 /Juil /2014 21:22

2014-07-25 12.45.19

[Lyon - Presqu'île - Vendredi 25 juillet]

Publié dans : Lyon - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 24 juillet 2014 4 24 /07 /Juil /2014 20:30

Pour répondre à Sylvie, oui je lis, toujours, quelques pages de ci de là, à un roman dévoré en 2 jours.

Dans le désordre, car je ne note pas grand chose sur le sujet, si ce n'est mes désirs, il y eut ces derniers mois ou semaines : Le plus bel endroit du monde est ici ** / La briscola à cinq ** / Entre mes mains le bonheur se faufile / Ne me dites plus jamais bon courage ** / Méditer au travail pour concilier sérénité et efficacité * / Eloge de la chance * / Eloge de l'optimisme ** / Histoire d'un couple *** / A vélo, vite ** / Fish ***

 

Et en ce moment, dans mon sac il y a Fugitives, d'Alice Munro. En lisant certains passages j'ai l'impression d'être dans une scène représentée par les tableaux d'Edward Hopper.


edward-hopper-cape-cod-morning Elle a la migraine. Il y a un flacon d'aspirine dans la salle de bains - elle en prend deux, se lave et se coiffe, prend sa brosse à dents dans son sac et se brosse les dents. Puis elle prépare du café et mange une tranche de pain fait maison sans prendre le temps de la chauffer ou de la beurrer. Elle s'est installée à la table de la cuisine. La lumière du soleil, qui se glisse à travers les arbres, éclabousse de cuivre le tronc lisse des arbousiers. Corky se met à aboyer et aboie vraiment longtemps avant que la camionnette entre dans le jardin et la fasse taire. (...)

Publié dans : Lectures - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 23 juillet 2014 3 23 /07 /Juil /2014 20:24

 

P1100687a

Lire quelques lignes sur une broderie qui par son simple point avant me rappelle le boutis, le sashiko. Simple mais si complexe pour parvenir à la régularité de la longueur des points et de leur tension. Des recherches sur le chiku-chiku et je rêve d'indigo et de fil de coton blanc, en attendant d'apprendre ou de m'exercer à cet art délicat.

C'est donc ainsi le nez dans les photos les envies les idées, c'est donc ainsi que mes doigts se sont redirigés vers l'aiguille et le fil, fébriles. Le temps s'est écoulé et après un après-midi gris j'avais ourlé d'un point invisible une pièce de lin rayée, qui est venue protéger mon cou du vent ou de la fraîcheur de ces deux derniers jours.

 

 

P1100686

Publié dans : Du fil et des aiguilles - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 30 juin 2014 1 30 /06 /Juin /2014 22:08

2014-06-17 14.19.24

 

Je partais raccourcir seulement la nuque pour les laisser pousser. Je suis revenue avec une coupe courte, l'une des plus réussies de mes 10 dernières années - au moins.

Je m'apprêtais à partir pour plusieurs semaines d'échanges ponctuels pour argumenter sur mes besoins de grandir dans ma fonction auprès du groupe de managers auquel j'appartiens. Il a accepté en 5 mn.

Je prépare des éléments de décision et m'apprête à les présenter, encore. Ils sont entendus et mes préconisations suivies quand je me dis que je suis prête à renoncer.

Je pourrais avoir peur. C'est dans la confiance que tout grandit, moi y compris.

Publié dans : Les petites choses - Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Jeudi 19 juin 2014 4 19 /06 /Juin /2014 22:03

P1100629bCette fenêtre désoeuvrée délaissée dénudée

Cette fenêtre aux mille reflets

N'a pas fini de me faire rêver.

 

[Mes voisins d'en face - Lyon, 19 juin 2014]

Publié dans : Mes yeux parlent - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 1 juin 2014 7 01 /06 /Juin /2014 17:51

P1100620a

Les nombreux déplacements et les activités différentes parallélisent les chemins de vie, dont nous veillons, même en ces moments d'intense activité, à ce qu'ils se croisent ou se chevauchent. C'est, cette année, un exercice beaucoup plus complexe. Certains de nos repas remplissent complètement ce rôle, intersections calmes ou agitées, drôles ou graves.

 

Hier midi nous étions deux à partager cette salade grecque. Ce soir nous serons quatre ; il revient de cette course-là. Il avait roulé 5h02 l'an passé ; pour le même parcours, il a, cette année, roulé 3h40.

Publié dans : Cuisine - Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 30 mai 2014 5 30 /05 /Mai /2014 21:07

Quelque part, entre leurs regards échangés, les sourires dessinés ou révélés.

 


 
Publié dans : Les petites choses Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 mai 2014 5 30 /05 /Mai /2014 18:23

P1030428

Les quais de Saône aménagés, jusqu'à la passerelle du Palais de Justice, et déguster une glace en faisant quelques pas en arrière.

Publié dans : Lyon - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 29 mai 2014 4 29 /05 /Mai /2014 17:34

En descendant de ma montagne à pieds pour rejoindre les quais de Saône : une peinture murale comme un vitrail ou comme un tableau de Vasarely.

 

P1030420a

[Lyon, 1er arrondissement - 29 mai 2014]

Publié dans : Lyon - Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés