Avant

14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 16:52
d'un seul, le vent s'est levé. Glacial.

Je pensais achever cet après-midi une étole délicate. C'était sans compter le manque de mohair et soie. J'attends l'arrivée d'une pelote qui devrait me permettre de terminer.


Je redécouvre le poète Federico Garcia Lorca, grâce à un travail de ma fille cadette sur "Paysage". Ma fille aînée me rapporte de la bibliothèque deux recueils de ses poèmes. Belles lectures en perspective.

Nous choisissons, décidons, et puis deux mots, un phrasé, et mes certitudes s'envolent. Heureusement lui reste certain de notre bon choix et je m'y raccroche - l'impression d'être une bouée ballottée par les flots de l'indécision.

Repost 0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 20:02
La semaine dernière, je l'ai trouvée lourde à porter. Entre les journées sans fin, l'opération de mon amie C., la charge de travail... j'aspirais à souffler, à me laisser porter. Il y a bien, sous peu, une semaine au Sud de l'Europe, à découvrir, au Portugal, l'Alentejo et Lisbonne. Heureusement que j'avais préparé ce voyage fin août, parce que depuis, je n'y ai pas pensé une seconde...
Mon amie va bien. Elle est guérie. Ma fille aînée qui a une deuxième maison (la bibliothèqe municipale) et qui en revient toujours en ayant pensé à ses parents. Ce samedi elle m'a gâtée d'un ouvrage sur la poésie japonaise.
Un week-end d'attente. Où pour passer le temps, entre mon fil et mes aiguilles, j'ai regardé autrement mes objets du quotidien.

























Repost 0
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 07:03
















Terminé hier matin, je l'ai porté dès ce samedi. Il rejoint à nouveau mes épaules aujourd'hui. Il est chaud juste comme il faut en ces premiers jours de véritable fraîcheur.

Hier après-midi je n'ai pu m'empêcher de monter sur mes aiguilles n°8 12 mailles de mohair et soie bleu canard (ou bleu pétrole, c'est selon).
Repost 0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 20:09

Je crois que nous venons de basculer dans l'automne, l'été indien s'achève dans la fraîcheur plus nette et la pluie.

Les jours se suivent, et nous enchaînons, en sus des journées de travail parfois trop remplies, en sus de nos activités extra-scolaires et extra-professionnelles, des visites de biens immobiliers.

Après un échauffement en août, nous avons décidé de nous y intéresser sérieusement et depuis 10 jours nous avons visité plusieurs appartements - aucun coup de foudre commun jusqu'à maintenant. Aucun dont nous soyons sortis et où en un seul regard nous aurions, entre nous, su que c'était celui-là. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. Trois visites demain soir, une autre samedi, une encore lundi soir. Peut-être un trésor parmi ceux-là. Et nous au milieu.

[Non, ce n'est pas chez moi - Lyon, 1er arrondissement - 31 août 2009]
Repost 0
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 16:36

Depuis que j'ai terminé mon étole Vitrail, j'ai entamé un caraco en "Récup". Ouh comme cette fibre glisse mal sur mes aiguilles... mais j'avance.

J'avance, ou j'avançais ?

Je reviens d'une jolie après-midi passée avec Verveine Citron, à découvrir quelques exposants au salon ID Créatives de Lyon (un salon à taille humaine). Nous n'avons pas résisté à l'appel du mélange du mohair et de la soie, et se profilent donc étoles et poncho... dont la douceur (et sans aucun doute la rapidité d'exécution) est le chant d'une sirène...

Vais-je résister ?

Nous avons aussi rapporté de précieux papiers traditionnels japonais. Avons noté de bonnes idées, de quoi nourrir notre imagination. Encore des projets.
Repost 0
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 07:22
Samedi dernier, au marché, nous achetons une mangue, pour l'un de nos desserts de la semaine. Elle devait être mûre à point pour mardi ou mercredi.
Nous la réservions pour un repas à quatre.

Aujourd'hui la mangue n'a pas été entamée :

* lundi soir, natation pour eux trois, Qi gong pour moi, donc un dîner en deux parties
* mardi soir, je rentre de Paris vers 21h, ils dînent à trois, moi dans le TGV
* mercredi soir, il rentre de Paris vers 21h ; scénario de dîner inversé.
* jeudi soir poterie pour moi, donc dîner en deux temps
* vendredi soir dîner sur le pouce, un bout de fromage et du pain, câlé entre la visite d'un appartement et la sortie au théâtre de notre fille aînée.
* à midi, peut-être...

Heureusement que ce type de semaine n'est pas systématique et que nous arrivons à partager nos dîners de la semaine à quatre... pour entendre la journée des collégiennes, glisser trois mots entre nous, faire le point des activités à court terme, parler de nos projets tous ensemble...
Repost 0
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 09:03

Un mélange de mohair, de laine et de soie. Etole aérienne. L'hiver peut pointer le bout du nez. Enrober mes épaules de sa chaleur, de sa douceur au toucher et au regard. Un fondu de couleurs. Pour la maintenir en place, j'y piquerai une broche en céramique.
Repost 0
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 15:58
Vous savez que j'ai pris des cours de modelage en mai et juin 2009. J'ai marché sur les pas de ma fille cadette qui avait débuté en septembre 2008.
Certaines m'avaient demandé d'en publier des photos.
Avec ma fille, nous avons choisi un blog à quatre mains pour garder en mémoire ce chemin, à deux sans être ensemble, chacune avec ses goûts, ses objectifs, ses envies.
Repost 0
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 15:48
Quinze ans de mariage, de cheminement côte à côte. Un très bon dîner dans un restaurant de notre quartier, à deux.
On dirait que tu m'auras offert une bague, en pâte de verre coloris encre. On dirait que je t'ai offert un livre recherché depuis longtemps.


Repost 0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 22:01

Délicatesse et transparence du cristal.
15 années d'ombre et de lumière.
De pleins et de déliés. Déjà.
Tu te souviens ? Ce jour-là. Le grand soleil
après l'orage et la pluie torrentielle de la veille.
Nos familles, au grand complet.
Nos amis d'alors.
Ton humour, au fil du temps.
Notre amour réciproque.
Mon chêne. Mon supporter.
Repost 0