Avant

4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 16:50

P1000758Deux couleurs, de l'asymétrie, pour un plateau qui ensoleille la cuisine. Très envie d'en refaire d'autres.

P1000759

Repost 0
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 14:19

P1060073

 

Leur projet est né au printemps, neuf mois après leur arrivée dans la région. Les premières visites furent vaines, et la seule vieille bâtisse pour laquelle ils eurent un coup de foudre était trop onéreuse. C'est à l'automne, après une pause de quelques mois dans leurs recherches, qu'ils l'ont trouvée. La délicatesse des pierres roses de la façade, le puits, le jardin. Dans sa partie nord, l'hulidité rendait l'odeur d'humus très présente. Cette maison les attendait.

Au fil des saisons les week-ends sont l'occasion de se promener er d'admirer les pois de senteur rose dont les vrilles dessinent des motifs que l'on retrouve sur les nappes brodées. Quand  en regardant les champs alentours certains voient de la terre, des cultures, elle, elle admire le patchwork aux pièces ordonnées et aux teintes harmonieuses, les haies comme des coutures. Les sillons de la terre labourée dessinent les dents d'un peigne.

En jetant un oeil derrière elle, derrière eux, elle pense que les derniers choix qu'ils ont faits sont comme une suite de dessins, de mots, de lettres ou de chiffres qui dessinent le rébus de leur vie.

 

P1060071

Repost 0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 16:43

P1050132vP1050133vP1050151

Finalement pas de campagne ce week-end. Nous avons choisi de nous sentir moins bousculés en restant ici avant le départ de nos enfants ce dimanche, pour une semaine de vacances.


Alors j'ai cuisiné un taboulé de quinoa accompagné de brochettes de poulet - un régal. Le poulet a mariné longtemps dans du jus de citron, de l'huile d'olive et du cumin. Le taboulet est multicolore, du quinoa rouge et du blanc, le rouge quelques tomates cerise, le vert d'eau un concombre, le blanc et vert des oignons nouveaux, et de la coriandre fraîche si verte - qui immanquablement font dire à mes filles "ça me rappelle le Vietnam".

Hier après-midi j'ai mis en pot de quoi ravir nos papilles : thym, ciboulette, basilic, pieds de tomates cerise - et nos yeux : ficoïdes blanches, et un pied de pivoines de Chine, qui sera planté à la campagne.


Et aujourd'hui, le dos au soleil et dans le silence, j'ai passé un peu de temps à fabriquer deux tampons, en sculptant de la gomme. C'est moins difficile que je ne le craignais.

 

 

Repost 0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 04:36

P1050072 

 

L'été dernier, quelques mètres de coton perlé 12, un crochet tout fin, et c'était parti.


Fermoir monté il y a quelques jours.


Le collier parme habille mon cou.

Mes tâches de rousseur ma peau claire.

Repost 0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 19:51
P1050068P1050069P1050070
Quelques rameaux de forsythias. Une nuée d'oiseaux s'est posée dessus. Ou volette autour. Des grues.  Qui remplacent les oeufs ou les lapins.

En fond sonore, Léo Ferré chante Apollinaire. Mon homme m'avait offert ce coffret il y a environ 20 ans...
Repost 0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 11:58
P1020626En rentrant constater quelques dégâts - matériels ou végétaux...
* le citronnier tout gelé
* la carafe de verre gravée, qui accueillait branches de houx et de sapin, n'a pas résisté aux coups de vent très violent
* les jacinthes blanches non plus. Tombées de leur piédestal, je les ai coupées. Elles parfument la maison.
* mes plantes grasses pourtant à l'abri on succombé elles aussi au gel... griffes de sorcière, misères etc.

Je n'avais pas d'endroit où les abriter du froid sans les faire souffrir de la chaleur d'un intérieur (pourtant pas trop chauffé, mais 19°-20°, ce peut être un peu trop pour elles...). L'hiver prochain, une fois que j'en aurai refait des boutures, elles seront entreposées à l'abri, dans une grange.
Repost 0
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 19:22

Avant de partir en vacances, je pliais des washis pour en faire au choix des cubes, des boîtes. Je ne savais pas encore comment j'utiliserai ces cubes qui s'amoncelaient.


Ce week-end j'ai repris, continué à plier, des carrés de tailles différentes, en respectant quand même une gamme de couleurs.

J'ai entouré chaque ampoule d'une guirlande électrique de ces cubes.

Quand je vois les photos de cette guirlande, accrochée, je pense tout de suite à Hoi An, cette ville vietnamienne découverte l'année dernière, en juillet. Les quais éclairés de lampions.

Repost 0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 14:59
* Etape 1
Sous-couche d'accroche.
Première couche de peinture
Léger ponçage
Seconde couche de peinture

* Etape 2
Etudier son travail.
Déception : la peinture n'est pas assez tendue.
Utilisation de la table.
Nouvelle déception : la peinture n'a pas la qualité escomptée.

* Etape 3
Premier passage d'un décapant "vert" (la première fois que je trouve un décapant aussi efficace...).
Deuxième passage (le commerçant me l'avait dit), sur les parties où le vernis n'est pas parti (parce que la table était vernie, avant que je ne la peigne). Première erreur...
Laine d'acier 000
Papier de verre 000 pour refermer les fibres du bois
Première couche d'huile de protection.
Contempler son travail : le résultat nous plaît beaucoup.
Seconde couche d'huile, comme conseillé : seconde erreur... Des "tâches" d'huile se forment, en séchant, comme si elle ne pénétrait pas de la même manière partout...

Etudier la chose : déception et colère... pourquoi avoir passé cette deuxième couche !!!!

* Etape 4
Poncer à la main, poncer à la machine, décaper, laine d'acier, poncer encore...
Je m'arrête là.


















[A gauche : à la fin de l'étape 2 - Ci-dessus : maintenant]

Ce que je retiens, car c'est là l'essentiel :

* enlever tous les résidus du premier coup, lors du décapage
* m'arrêter quand je suis satisfaite sans tenir compte des conseils du fabricant ou du commerçant.
* ne plus acheter de peinture L-x---e de L-M
* conserver le nom du décapant "vert" si efficace.


Repost 0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 17:15
















Garance pour le marchepied de la cuisine.
Rose pour l'azalée du Japon.

Le premier acquis il y a deux ans, laissé brut. Et hier en allant acquérir de quoi fabriquer notre bureau / atelier, ce joli rouge a attiré mon oeil. Clin d'oeil à d'autres éléments de la cuisine.

Le second trouvé hier au Marché aux fleurs de la Croix Rousse, chez un horticulteur qui vendait ses trésors pour une bouchée de pain.

Et j'aime me dire qu'avec ces couleurs je fais écho à ses articles du week-end.



Repost 0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 12:54

Est en fait une cour intérieure. Celle que je regarde depuis chez moi. Celle qui m'offre une part de rêve. Celle que je m'imagine entretenir. Petite, charmante et parfumée.
Repost 0