Avant

30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 15:06
Généreuse et partageuse, je peux me révéler égoïste par moment...

Dernier acte égoïste en date : avoir dégusté, courant juin, une boîte de ricciarelli (biscuit siennois aux amandes) toute seule, en piquant dedans quand j'avais un creux...

ricciarelli.jpg

J'ai fini par avouer en faisant découvrir ce délice à mes proches... qui se sont régalés. Eux aussi.
Repost 0
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 11:28
L'envie me tenaille de découvrir les îles de cette côte. Une idée de destination de vacances. Grâce aux romans de Vonne Van der Meer...
J'avais lu le premier volet de la trilogie, les invités de l'île, et j'ai enchaîné avec le deuxième (sans attendre sa sortie en poche).


Je ne suis pas déçue, il est dans la lignée du premier.
Toujours des histoires humaines, de familles ou d'individus...


Cela me renvoie à la lecture de 'avec vue sur la mer' de Didier Decoin, qui m'avait donné l'envie de découvrir le Cotentin, chose faite à Pâques, et quelle merveilleuse région... l'une de mes favorites... où je m'imagine bien vivre !
Repost 0
Published by eb - dans Lectures
commenter cet article
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 11:25
Je vous invite à aller voir le blog de ma fille Pauline, qui lance un jeu sur l'écriture de poèmes... accessible à tous à partir de 7 ans !
Repost 0
29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 18:29
Un livre lu avant de partir en vacances.

Un livre qui m'a permis de comprendre que les couleurs des objets, d'art ou non, faits en Asie, sont choisies en fonction de l'éclairage du lieu où ils prendront place.

Je comprends mieux l'accumulation de doré et de rouge etc. que je n'aimais pas forcément, que je trouvais trop clinquante...
Repost 0
Published by eb - dans Lectures
commenter cet article
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 14:11
Cadeau imaginé par mon époux, que j'ai du mal à recevoir. J'en ai pourtant rêvé à au moins deux reprises (après mes deux accouchements). Un week-end de thalasso. Pour moi, en solo. Partir se faire masser par l'eau, par des mains expertes. Près de la mer.

Je n'arrive pas à dire "oui tu peux réserver".

Les raisons de dire non appartiennent justement au monde de la raison : le coût (alors que nous souhaitons acheter un meuble bibliothèque, un abri de jardin en bois, dont les prix nous laissent pantois, soit dit en passant, que nous passerons un week-end alsacien début décembre etc etc.), mon absence un week-end si vite après la rentrée scolaire, ma certitude de penser souvent "ah j'aimerais qu'il voit cela avec moi, je voudrais partager ces moments avec lui à mes côtés...". Et mon mémoire à poursuivre et terminer (enfin, en dernière position :-( ).

Le oui c'est celui du coeur, parce qu'un cadeau imaginé par lui seul, parce que je sais que cela ne pourra me faire que du bien...

Il est en déplacement 3 jours et jeudi soir à son retour il attend mon oui pour réserver définitivement... ou avant si je me décide.

C'est étrange cette difficulté à accepter ce cadeau, à partir 2 jours en solo. Il y a 10 ans cela ne me posait pas de problème.
J'aimais ces quelques jours volés, pendant lesquels je vivais à mon rythme...
Cela ne tient pourtant pas à mon modèle familial, ayant grandi au sein d'une famille où le "temps pour soi" existait au sein du couple parental.
Repost 0
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 09:26

Douceur de la végétation de sous-bois (Plounérin, Côtes d'Armor, 19 août 2007)


Rugosité du granit rose (Ploumanac'h, Côtes d'Armor, 21 août 2007)
Repost 0
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 13:31
des balades sous tous les temps, des éclaircies, de la pluie, des rochers de granit rose, gris, du vent, la lande, des calvaires, du blé noir, des galettes, du cidre, des fruits de mer, des crêpes, du froment, des hortensias, des fuschias, la Manche, des galets, du sable fin, des églises, une abbaye, des marchés, des cafés-librairie, la nuit noire, les vagues, la bruyère, des korrigan'es, des toits d'ardoises, de généreuses et graciles agapanthes.


Nous voici de retour.
Repost 0
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 05:25
Cela faisait longtemps que je ne donnais pas suite au tag de Carole... je préférais vous faire partager mes lectures !

Avant de partir pour une semaine de vacances, voici donc deux révélations :

- je manque de confiance en moi. Depuis quelques années, je travaille à y remédier, tout au moins à l'atténuer.

- je ne voulais pas d'animal à la maison. J'ai fini par accepter, il y a bientôt un an, la présence de deux chatons. Qui ont grandi, bien sûr, et auxquels je me suis attachée, avec le temps...ce qui a fait la joie de mes deux filles quand je le leur ai dit.
Repost 0
16 août 2007 4 16 /08 /août /2007 07:33

Voilà 4 semaines et demies, nos filles montaient à bord d'un airbus pour retrouver leurs grands-parents paternels, et une de leurs arrières-grands-mères, en midi-pyrénées.

Deux semaines de soleil, d'eau et de grandes promenades à vélo après, nous les avons retrouvées un week-end, le week-end de transition avec le séjour à venir avec leurs grands-parents maternels.

Un week-end girondin, donc, où déjà nous les voyions changées, notamment notre fille cadette.

Ont commencé alors deux semaines et demies de soleil toujours, de rencontres et petits séjours familiaux (chez leur autre arrière-grand-mère, chez leur grand-tante et petites cousines), de visites, de farniente, de pelote basque, de musique.

Nous les avons retrouvées hier, revenues en TGV avec leurs grands-parents maternels.

Encore grandies, dans tous les sens du terme.

Notre fille aînée, nous la sentons à la limite de l'enfance, un pied de chaque côté, un monde connu et l'autre à découvrir. Pour nous aussi, ses parents, c'est l'aventure...

Hier, c'était l'après-midi des retrouvailles, des câlins, de la réappropriation de leurs chambres... tout en douceur. Et hier soir, autour du repas, la reprise des discussions si animées.

 

Repost 0
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 11:31
un de mes mélanges favoris.

Un tissu qui m'a plu tout de suite quand je l'ai vu. J'en ai pris un bon métrage, et l'ai transformé en tunique "made in Japan".
Problème de morphologie sans doute, alors que j'ai choisi une taille plus grande que ma taille habituelle, elle est un peu juste, et les manches pas assez longues.

Mais elle est tellement légère que je ne la sens pas quand il fait doux dehors (je n'ose pas utiliser le terme "chaud", je ne sais plus ce que c'est), et je sens sa chaleur quand il fait frais (froid ?) le matin.

Ce matin j'ai utilisé le reste de tissu pour me faire un foulard (forme écharpe).


Repost 0