Avant

15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 11:55

Malgré la pluie, intermittente, rejoindre le village de V., aux roses trémières envahissantes. Parquer la voiture dans le champ, et se dépêcher de quitter les hautes herbes pour épargner mes semelles de corde. Regarder tous les étals à la recherche d'un trésor. Repartir avec 2 kgs d'abricots abîmés par la pluie, à transformer en confiture, et deux vieilles chemises de lin, en très bon état. J'en teindrai sans doute l'une des deux. Les abricots fondent dans le sucre. Le feu crépite dans la cheminée.

P1010232b

P1010233b

Partager cet article

Repost 0

commentaires

verveine 16/07/2012 18:56


De beaux trésors!


(j'ai fait la pire confiture d'abricots de toute ma vie, on dirait de la pâte de fruits tellement elle est compacte, je te souhaite une meilleure réussite ;-))

eb 16/07/2012 21:19



les deux chemises sont lavées - pas repassées - mais mettables...


Confitude d'abricot délicieuse, j'essaie de t'en garder un pot - la deuxième fournée a cuit ce soir.