Avant

12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 19:03

Le doute est visqueux et gluant. Il m'enrobe et s'infiltre par les pores de ma peau.

Il envahit les particules de l'air que je respire.

Le doute est partout, insidieux.

Il m'attendait au détour d'une journée, j'ai été surprise de le trouver là. Il s'accroche.

 

Je connais son mystère,

il est l'automne des sensations.

C'est peut-être ça un jour de doute,

c'est pas une chute de moral,

c'est le besoin de vérifier qu'on a encore bien la dalle.

[Grand Corps Malade, Jour de doute]

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne-So 17/12/2012 21:17


Beaux textes, merci.