Avant

16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 19:35

Flux et reflux.

Tant d'idées, d'envies

qui restent en l'état.

De petites choses

commencées

puis suspendues.

Nombre de carnets entamés

griffonés

de textes,

haïkus, ou listes

d'envies. Qui sommeillent.

L'inspiration en écoutant

et regardant

autour de soi.

Rien qui vient.

L'admiration des autres,

de ce qu'ils font,

et le vide par comparaison

en moi.

Les haïkus dorment

éparpillés

dans des carnets

ou ordonnés, rassemblés.

La terre modelée puis émaillée,

pour des bijoux

à offrir.

Résultat déçevant.

Ma force donnée,

et rien qui me nourrisse.

Continuer à investir

dans mon travail

mais juste le nécessaire.

Non pas trop, plus trop. Trouver la limite.

Les manches à démolir,

le fil ne donne pas la taille voulue.

Mais le point est si joli.

Je suis dans un pli, un repli,

un faux pli.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sylviee 08/12/2011 13:26


ça va mieux l'émaillage?? j'ai eu 1 très grosse déception en émail avec 1 grande pièce (émail coulé dans le four etc) j'a failli arrêter et je reprends l'atelier demain....mais la déception fût
terrible


et vous??

ma petite bohème... 22/11/2011 08:52


comme ce billet résonne par ici... des similitudes... beaucoup d'idées, des choses commencées sans être abouties, stoppées par ce je ne sais quoi et toutes ces questions envahissantes et
paralysantes...

J 18/11/2011 18:21


Les haïkus, les perles, les fils, tous ces petits cailloux semés, ces germes plantés il suffit peut-être juste de les arroser et de leur parler dans le creux de l'oreille pour les voir
grandir.

Chani 18/11/2011 00:54



Publier ses billets comme on


Lance une bouteille à la mer,


Ils font le bonheur d'une lectrice inconnue qui guette le rivage ...



catherine 17/11/2011 21:57



très beau texte j'aime ton écriture....