Avant

28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 16:01

P1110047

 

les bruits de la ville

les pensées qui tournent

les larmes qui roulent

 

le houx en boules

le silence blanc

les traces de roues

 

les pelotes douces

les aiguilles qui cliquètent

les mailles qui moussent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sylvie kapal 29/12/2014 17:11


et moi j'ai aimé infiniment votre écriture, sa musicalité et sa résonnance en moi


merci

eb 01/01/2015 08:48



merci de votre mot



Marie 29/12/2014 08:28


Les aiguilles, remède à tout, joies, bonheurs et larmes !

eb 01/01/2015 08:48



oui et je suis en plein lecture de "the knitting circle", sur ce thème-là.



annie 28/12/2014 20:06


Tu aurais pu, si tu avais été aussi "méchante" que moi, me faire remarquer mes problème de redoublement de consonnes

eb 28/12/2014 20:14



je ne l'avais pas vu...sinon bon sang ne saurait mentir et telle mère telle fille je t'aurai signalé la correction à apporter... Il y en a deux autres qui font de même, l'homme de la maison
s'en amuse !



annie 28/12/2014 17:44


emportée par ton élan, tu as des "aiguillent" ? et je ne savais pas qu'elles caquettent, j'aurai dit qu'elles cliquettent. Bonne soirée et meilleurs baisers

eb 28/12/2014 19:56



merci pour ce regard...pris en compte. bons baisers à vous deux