Avant

4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 19:50
Evora la célèbre ville alentejane, classée au patrimoine de l'Unesco, dont tous les guides chantent les beautés, au sein de laquelle il y a trois jours à y passer... paraît-il. Evora nous a un peu déçus. Après les beautés de ces villes ou villages isolés, Evora ne nous est pas apparue aussi exceptionnelle qu'elle est décrite ici ou là. Et chère.  Je n'oublierai quand même pas l'université jésuite - superbe cadre pour étudier... Cette ville sera aussi associée à une belle surprise. La rencontre avec Margarida, une agricultrice qui héberge des hôtes de passage - ou à l'année. Nous avons eu la chance d'être, pour une nuit, ses hôtes de passage.
Nous avons comparé les rythmes scolaires de nos enfants. Nous avons été curieux de sa vie d'agricultrice : connaître son exploitation, ce qu'ils y cultivent ou élèvent, la pénibilité de leur travail - accentuée par l'absence exceptionnelle de pluie depuis le mois de mai. Les lits des rivières à sec étaient donc expliqués.




























Partager cet article

Repost 0

commentaires

claicile 05/11/2009 19:12


cela ne m'étonne finalement pas que les azulejos te plaisent tant que cela , que des bleus....... que c'est beau !!!!!


eb 05/11/2009 20:24


ah ah, mais il en existe de toutes couleurs... en fait au début ils étaient multicolores, puis sous l'influence de la Hollande -et de Delft en particulier - il y eut une période bleue...


isa 04/11/2009 22:33


Le bleu du ciel vaut la visite à lui seul, non ? On ne se demande pas longtemps où l'inspiration a été trouvée pour réaliser les azulejos ;-)


eb 05/11/2009 20:24


ah ce bleu, saisissant, profond...


MartineT 04/11/2009 21:26


Tes photos donnent pourtant envie d'y aller.


eb 04/11/2009 21:35


je comprends... et en les voyant c'est ce que je me suis dit. Que finalement c'était très beau. Mais nous avons été moins touchés que par les villages des jours précédents.