Avant

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 19:50

Je l'observe, ou plutôt j'observe ses pouces danser sur l'écran de son portable pour rédiger des messages. Sur le rythme d'une valse à 20 temps. Je pense alors à mon papi à qui il manquait une phalange à chacun de ses pouces, ce qui l'empêchait de les fléchir comme le font tous ceux qui rédigent des SMS. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires