Avant

3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 19:48

P1050311 Le week-end dernier j'avais emmené avec moi Un brillant avenir, de Catherine Cusset, qui reposait sur ma table de chevet depuis plusieurs semaines - voire mois.

Sitôt débuté, je me suis rapidement attachée aux personnages. J'ai terminé le roman dès le samedi soir.


A mon retour j'ai imaginé plonger avec délices dans Ténèbres en terre froide, de Charles Juliet. Naïve. Son journal des années 1957 à 1964 est abandonné. Après avoir lu ses écrits sur les trois premières années, j'ai décidé d'arrêter. Il n'y est question que de ses envies de suicide. J'imaginais qu'au bout de quelque temps cela s'apaiserait, que nenni. Je le reprendrai sans doute plus tard, avec l'espoir que les années suivantes seront celles de la vie.

Partager cet article

Repost 0
Published by eb - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Isa 04/06/2010 22:57



Ravie que tu aies aimé "un brillant avenir", je garde un formidable souvenir de sa lecture...



eb 05/06/2010 22:10



joli moment en effet. mais il fut détronné vite derrière par "le message", extraordinaire, puissant, et bref.



caillou blanc 04/06/2010 05:45



Chère Emmanuelle,


 


Je suis en plein dedans (juliet et le Journal) et moi aussi, je remonte le temps et ai commandé d'un seul coup tous les anciens Journaux après avoir beaucoup aimé le dernier "Lumières d'automne"
Journal 1993-1996 et après avoir rencontré l'homme, très apaisé dans sa béance d'enfance. Beau week end à vous!



eb 05/06/2010 22:10



je finis pas être persuadée que pour une fois il est plus malin de lire des journaux dans le sens antichronologique !



Cataflo 03/06/2010 22:54



Au sujet des journaux de Juliet, je les ai commencé... par la fin (ou presque puisque "Au pays du long nuage blanc" - pour autant que je sache le dernier en date - est sorti après que j'ai débuté
cette "expérience"). J'en ai beaucoup apprécié la lecture. L'auteur se révèle apaisé et fait parfois allusion au passé tourmenté. J'ai finalement arrêté au tome précédant (à l'envers donc) celui
que tu viens d'abandonner car il commençait à avoir une tonalité bien plus torturée et je n'étais pas prête à lire ça même si je savais à quoi m'attendre. Ton article me donne envie de reprendre
mon chemin à contre-courant alors même que je n'ai pas vraiment besoin d'être bousculée de l'extérieur, l'étant déjà suffisamment dans ma propre vie. On verra... Mais ça fait si longtemps que je
n'ai pas lu Juliet.


 


Chouette commentaire que celui laissé avant le mien :) De Cusset j'avais lu "Le problème avec Jane" et avais détesté. Je n'ai jamais retenté cet auteur tant ma réaction fut épidermique. En
revanche, je garde un merveilleux souvenir du Chédid. Je t'en souhaite une belle lecture.


Prends soin de toi et suis tes envies...



eb 05/06/2010 22:09



c'est vrai, j'aurais peut-être dû commencer par les derniers ouvrages. mais j'étais à mille lieues d'imaginer que le début de sa vie d'homme fut si torturée.



Madame Irma 03/06/2010 22:42



Un brillant avenir ... C'est ce que je vois dans ma boule de cristal pour tes projets.



eb 05/06/2010 22:08



je viendrai te consulter :-)