Avant

17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 20:25

Deux pays à la recherche d'une solution, l'un utilise les urnes, l'autre les mots, le sacrifice et les armes. Et la France qui laisse des contrats se signer, des contrats qui visent à fournir à un client russe des équipements militaires qui pourraient servir en Syrie. A l'encontre de ce que l'on clame et de ce que l'on soutient.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

sylvie 19/06/2012 18:32


hé oui!  après les mots et les idéaux, le cynisme..