13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 19:31

#8

P1000925Les moments doux et gourmands, délicieux et ensoleillés.

4,5 km à pieds main dans la main.

La satisfaction du travail manuel bien fait.

Les plats inventés et appréciés.

Les pivoines offertes par le jardin.

Le tilleul qui déploie son ombre.

Et mon corps qui reprend ses espaces d'expression.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> j'aime beaucoup : "ses espaces d'expression" .... c'est empli de possibles sans restriction aucune je trouve !<br />
Répondre
E
<br /> <br /> c'est ça, j'ai levé une restriction que j'avais décidé d'installer. Et j'ai découvert un autre mode de mise en mouvement pour mon corps - la santé de mon dos et de ma hanche droite est à<br /> cette condition.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> J'aime ta dernière phrase moi qui n'arrive plus depuis plusieurs semaines ni à coudre, ni à lire, ni à cuisiner, ni à bricoler rien secheresse de la création.....<br />
Répondre
E
<br /> <br /> après les nécessaires phases de sécheresse - et comme elles nous semblent longues, n'est-ce-pas ? - est-ce pour cela que le 6 bis est fermé ? - après ces phases, donc, il y a le terrain qui<br /> est plus fertile. Le repos, le vide est nécessaire. Pour mieux se renouveler ? Je t'embrasse<br /> <br /> <br /> <br />