Avant

15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 20:39
Après avoir dissoné (la dissonance, c'est le terme le plus approprié que j'ai trouvé dans mon vocabulaire pour refléter l'état dans lequel j'étais - être une personne en désaccord avec elle-même. Mais trouvant les ressources pour donner, et se donner, l'impression d'aller bien, d'être elle-même), quelque temps.
Après les jours gris sans sourire aucun.
Après que les mots de l'une ou l'autre de vous aient résonné en moi.
Après avoir pris ma décision. La décision qui s'imposait. Qui était là, et germait.

J'ai retrouvé le sourire.
Je ne doute pas de mon choix.
L'énergie est revenue, malgré la fatigue physique engendrée par les trajets.
J'entends le soutien de mon amoureux.
Je sais la patience de mes filles, leurs attentes aussi. J'accepte.
Passé le temps du changement, j'agis. Pour changer ma vie.

Pas après pas, petit à petit, j'éclos.

Je réfléchis encore pour déterminer quel est le meilleur moment de franchir le pas.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

pomme 21/09/2008 11:10

tu sembles avoir pris rapidement tes marques dans ta nouvelle ville, tu m'as l'air douée pour l'adaptation, je te fais confiance pour surmonter tes difficultés. je t'embrasse.

cecilou71 20/09/2008 23:34

Comme je suis contente de te relire... Toujours aussi énigmatique... mais c'est bien là un des charmes de ton blog, ...et de ta personnalité !!!Je profite de l'occasion pour te remercier de m'avoir conseillé ce livre sur la Sophrologie pour les femmes ; je viens de le recevoir, l'ai un peu parcouru des yeux, et il me semble qu'il me sera très utile... MERCI !!!

eb 21/09/2008 08:51


c'est drôle, je n'ai pas l'impression d'être énigmatique. Cela tient peut-être au fait que je n'ose pas forcément trop en dire ici, au cas où il y aurait, dans les visiteurs, des membres de mon
entreprise.
Le livre : je crois que je vais me l'offrir aussi...
plein de bises


Muriel 16/09/2008 19:29

Chacun son rythme ... Tu as de la chance que les tiens te laissent le temps. Bises.

eb 21/09/2008 08:52


oui, j'ai de la chance. Ta remarque m'interpelle, ont-ils le choix, en fait ?


la dame oiselle 16/09/2008 15:01

Ooh, contente de te lire ici, si tu savais !Parfois, la route semble si longue ... allez laisse moi entrer, que je t'accompagne un peu,.. comme je peux. Douces pensées.

eb 21/09/2008 08:53


tous vos mots, vos visites, savoir que vous êtes derière l'écran, c'est réconfortant.


Corinne 16/09/2008 08:34

Dissonance... cohérence... et bientôt... renaissance. :-) 

eb 21/09/2008 08:53


la route est longue. Les choses ne se font pas en un claquement de doigt. Un petit pas...