4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 20:47

#1

Le café du matin que j'ai pris le temps de savourer en terrasse avant de m'enfermer pour la journée.

Le trajet du retour en sa compagnie.

Les pizzas au feu de bois qui ont donné un air de fête au repas du soir, tellement c'est exceptionnel.

Le moment de l'éboulement qui a épargné des vies chères à mon coeur.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> blog(fermaton.over-blog.com),No-25. - THÉORÈME CALDERA. -Principe de vie !<br />
Répondre